© 2018 ITMO Neurosciences, sciences cognitives, neurologie et psychiatrie - Aviesan

PRISE EN CHARGE

Selon la définition officielle de l’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP), "la douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle, ou décrite dans ces termes".

 

La douleur, en tant qu’expérience, repose avant tout sur votre ressenti. Elle est intime, individuelle et, pour un même stimulus, sera donc vécue différemment d’une personne à l’autre,  d’un moment à l’autre de la journée. Cela la rend difficile à quantifier et à qualifier.

 

La douleur peut avoir un impact sur la qualité de vie et limiter les activités de la vie quotidienne. Chronique, elle peut devenir un frein à votre épanouissement.

 

Vous êtes seul capable d’indiquer aux soignants ce que vous ressentez. Votre participation est nécessaire pour évaluer l’intensité de la douleur et l’efficacité des traitements (médicamenteux ou non). Aucun examen, aucune prise de sang, aucun scanner, ne permet d’objectiver la douleur. 

 

Éviter de parler de sa douleur pour paraître « courageux », par crainte de déranger, par honte, ne peut que nuire à sa prise en charge. Plus vous donnerez d’explications et d’informations sur votre douleur à votre médecin, mieux il pourra vous aider.